Réveiller sa créativité et décupler ses résultats !

Si toi aussi tu penses :

  • Que tu n’es pas assez productif.ive
  • Qu’il faut être toujours à fond pour réussir
  • Que le succès est l’ultime but dans ta vie
  • Que tu dois être plus fort.e mentalement pour y arriver
  • Que louper une séance de sport annulera tous tes acquis
  • Que tu as des habitudes toxiques qu’il faut « éliminer » pour atteindre tes objectifs
  • Qu’il faut être plus charismatique pour devenir remarquable
  • Qu’aller voir un spectacle ou regarder une série Netflix est une perte de temps
  • Qu’une journée est inutile si tu n’as pas atteint tous tes objectifs
  • Qu’il faut avoir l’idée du siècle pour devenir riche

Alors bienvenue au club des perfectionnistes ! (dont je fais partie également :).

Être parfait.e… Ça fait rêver non ? Plus de souci, pas un trait qui dépasse, tout est minutieusement réfléchi, pas une seule possibilité d’échec,…

Sauf que ça, ça n’existe pas !

Depuis notre enfance, on nous dit que la vie est mathématiques, analytique et donc prévisible…

« Quel métier veux-tu faire plus tard ? » Comme si l’on savait déjà alors qu’on n’a rien testé de nous-mêmes, avec notre corps et ses émotions.

Répétions de schémas sécurisants (école, études, diplômes…) alors qu’on aimerait juste vivre notre vie telle qu’on l’entend.

On crée des liens avec des idées, des projets ou même des personnes, qui ne nous intéressent pas vraiment. On l’a toujours su, mais on continue pourtant d’y croire…

Finalement, on essaye de traiter tout ce mal être avec des solutions rapides sans prendre le temps de travailler sur  le vrai problème

Tout ce cirque nous emmène peu à peu vers ce qu’on appelle « l’adaptabilité » :

Coupé.e de notre propre corps, de nos propres désirs et de nos émotions, nous commençons à agir pour correspondre à ce que notre égo ou une autre personne (conjoint.e, prof, parent…) exige de nous.

Nous devenons ainsi notre propre démon à combattre ou à améliorer, à « hacker », à « glow upé »… Le perfectionnisme vient alors pointer le bout de son nez !

Depuis quand avons-nous besoin d’être une « meilleure version de nous-mêmes » pour rayonner ?

La base serait déjà d’apprendre à nous connaitre avant de vouloir modifier quoi que ce soit :

  • Qu’est-ce qu’on aime ?
  • De quoi aimons-nous parler avec les autres ?
  • Quels sont nos hobbies ? (vous savez ces choses « à coté »  de notre « vraie vie »)
  • Quelles musiques aimons-nous écouter ?
  • Quelles sont les expériences qui nous ont remplis d’énergie ?
  • Qu’est-ce qu’on n’aime pas ?
  • De quoi n’aime-t-on pas parler avec les autres ?
  • Quelles sont les activités, (auxquelles on dit oui) qui nous font chier ?
  • Quels types de musiques ne nous touchent pas ?
  • Quelles sont les expériences qui nous vident de notre énergie ?

Le perfectionnisme = ennemi #1 de la créativité

MOn histoire…

Moi c'est Paul,

Après 8 ans d’études à essayer de rentrer dans une case (2 licences, 2 masters : Sorbonne, Beaux-Arts et École de Commerce), je me suis rendu compte, une fois sur le terrain,  que la vie dans laquelle je m’étais projeté était tout SAUF celle qui me faisait du bien.

Je ne manquais pas de travail, j’avais même de beaux projets. Pourtant, à chaque fois que je clôturais un dossier, je n’étais pas content de moi, j’étais épuisé, vidé de toute énergie.

Le temps a passé et j’ai compris que toutes ces projections que je m’étais faites n’étaient en réalité qu’une image que mon égo voulait de moi.

C’est en me reconnectant à ma créativité que j’ai compris que je faisais fausse route, que j’étais en réalité quelqu’un d’autre. Une personne avec qui , cette fois, je serais heureux de vivre au quotidien et qui m’aiderait à réaliser mes rêves.

Réveiller sa créativité permet de :

Voir les choses autrement, avec votre point de vue. L’avis des autres compte toujours, mais vous n’en avez plus besoin pour prendre les bonnes décisions et vous diriger là où bon vous semble.

Sortir du perfectionnisme et d’être OK avec le fait de faire des erreurs. Vous devenez beaucoup plus indulgent et bienveillant avec vous-même, vos projets et vos clients. Vous n’avez plus peur de vous planter.

D’augmenter significativement ses résultats, car vous êtes dans l’authenticité. Vous connaissez et reconnaissez votre vraie valeur. Vous n’avez pas peur de dire non pour avancer et de faire ce qui vous tient vraiment à coeur.

S’accepter tel.le que l’on est, avec nos défauts, nos passions et avec nos goûts qui divergent. On ose se montrer tel que l’on est, exprimer nos opinions, sans craindre le jugement des autres.

Alors ? Prêt.e à sortir de la norme ?

Commencez dès aujourd’hui à comprendre comment utiliser ce véritable superpouvoir qui sommeille en vous (depuis trop longtemps maintenant !) 

En vous inscrivant, vous recevrez, 1 à 2 fois par semaine, un email contenant mes meilleurs conseils sur les sujets du moment.