Sortir du perfectionnisme et réaliser ses projets !

Imaginez une seule seconde…

Que vous puissiez réaliser tous vos projets sans vous soucier :

Des futures opinions ou du regard des autres sur votre travail…

Du fait que votre travail ne soit pas assez « abouti » pour être présenté…

Du fait que votre travail ne soit pas assez « beau » pour être observé…

De la réussite ou non de votre production vis-à-vis du public…

Mais à chaque fois, c'est pareil :

Vous n’osez pas publier vos productions, car vous les trouvez finalement sans intérêt.

Après tant de travail acharné, vous baissez les bras et abandonnez le projet qui vous tenez à cœur.

Vous n’arrivez pas à prendre les bonnes décisions pour mettre votre travail en valeur.

Vous avez sans arrêt besoin de l’avis de votre entourage pour pouvoir avancer dans votre processus.

Et le résultat dans tout ça, c'est que…

Votre projet stagne et n’avance plus. Le syndrome de la page blanche fait maintenant partie de votre vie.

Vous vous sentez désespéré.e, car les résultats que vous vous étiez imaginés ne sont pas au rendez-vous.

blank
Photo d'une personne désespérée par son travail.

Vous avez l’impression qu’il faut être né.e avec du talent ou sous une belle étoile pour réussir ce genre de projet, et que ce n’est pas votre cas.

Vous vous sentez dépossédé.e de votre travail, car tout le monde a mis son grain de sel et vous ne savez maintenant plus où aller.

blank

Si tout cela vous parle…

Alors, bienvenu.e au club des perfectionnistes !

Photo des mains d'une personne en train de mesurer précisément un morceau de bois.

Pour résumer, être perfectionniste c'est :

  • Penser qu’on est pas assez productif.ive pour réussir…
  • Penser qu’il faut avoir l’idée du siècle pour commencer son projet…
  • Penser qu’il faut être super charismatique pour parler de ses projets…
  • Penser qu’il faut les activités en dehors de nos projets n’ont aucun intérêt et qu’il faudrait les supprimer…
  • Penser qu’il faut être toujours « à fond » pour concrétiser ses projets…
  • Penser que le succès, la gloire est l’ultime objectif derrière ce projet…
  • Penser qu’il faut une pression constante pour anticiper voir éviter les échecs…

Et c'est normal de vouloir tout faire parfaitement : On nous dit depuis toujours que la vie est une science exacte !

« Quel métier veux-tu faire plus tard ? »

Comme si l’on savait déjà alors qu’on n’a rien testé en vrai, avec notre corps et ses émotions.

Répétions de schémas sécurisants (école, études, diplômes…)

Alors qu’on devrait d’abord comprendre qui nous sommes réellement, quelles sont nos passions et nos compétences naturelles.

On crée des liens avec des idées, des projets ou même des personnes, qui ne nous conviennent pas.

On le sait au fond de nous, mais on continue pourtant d’y croire.

Finalement, on essaye de traiter ce vide avec des solutions rapides sans prendre le temps de travailler sur  le vrai problème.

La perfection = blocage #1 de votre créativité

Mais à quoi sert notre créativité ?

C'est elle qui permet à ton projet de passer du dessin au dessein :

Conception et réalisation des luminaires pour Les Jardins Flottants de la Vilaine à Rennes.

Avec elle, tu peux trouver des solutions pour tout résoudre :

Les problèmes techniques

  • Comment trouver les bonnes dimensions ?
  • Comment donner au projet la bonne structure ?
  • Comment dépasser la limite des outils disponibles ?

Les problèmes artistiques

  • Comment définir l’identité du projet ?
  • Comment donner la bonne place au public ?
  • Comment ne pas reproduire ce qui a déjà été fait ?

Les problèmes esthétiques

  • Comment obtenir une couleur adéquate ?
  • Comment utiliser les matériaux de manière cohérente ?
  • Comment obtenir une forme ergonomique ?

Les problèmes budgétaires

  • Comment économiser sur le prix total ?
  • Comment faire en sorte de ne pas sacrifier la qualité ?
Portrait de Paul Delprat

Mon histoire…

Moi, c'est Paul

Designer, scénographe, vidéaste, musicien

C’est à la fin de mes études que je me rends compte du point commun entre tous ces domaines :

L’idéation !

OK avoir des idées, c’est cool, mais qu’est-ce que cela veut dire exactement, qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ?

Et c’est une fois sur le terrain, en aidant des étudiant.e.s ou des adultes dans leur projet, que je me suis rendu compte qu’un obstacle faisait front constamment à notre créativité : LE PERFECTIONNISME !

  • Comment être sûr.e que ce que l’on crée est dans la « bonne direction » ?
  • Quelles méthodes mettre en place pour affronter le regard des autres ?
  • Comment gérer le syndrome de la page blanche alors qu’on a besoin de produire ?

Ici, je vous aide à sortir du perfectionnisme :

En vous donnant les outils et en vous donnant les méthodes adaptées.

Car nous avons le droit de faire des erreurs, de nous planter, de prendre un chemin différent…

En vous aidant à prendre du recul sur le projet que vous menez pour y voir plus clair.

Car nous avons chacun.e une façon de voir les choses différemment, avec notre point de vue…

En explorant avec vous toutes les facettes de votre projet, même le côté business.

Car nous avons chacun.e.s notre vision du succès. Il est donc primordial de comprendre ce qui nous anime pour l’utiliser dans nos projets…

En identifiant vos besoins et en utilisant vos centres d’intérêts personnels.

Car nous avons chacun.e nos propres besoins spécifiques. Besoin de reconnaissance, besoin de bienveillance… Chacun.e son tableau !

Photo d'une enfant habillées en adulte qui est assise dans une chaise sur un bureau dans une ambiance sérieuse.

Alors, vous êtes prêt.e ?

Passez à l’action dès aujourd’hui avec les Emails des Backstage pour comprendre comment sortir du perfectionnisme !

En vous inscrivant, vous recevrez, 1 à 2 fois par semaine, un email contenant mes meilleurs conseils.

Quelques lectures pour aller plus loin :