Comment apprendre à mieux se connaitre en développant sa créativité : mes 3 conseils pour comprendre davantage la personne que vous êtes

Dans cet article, je vais vous donner 3 conseils pour développer votre créativité afin de comprendre comment apprendre à mieux se connaitre. Cet article a pour objectif de vous montrer que personnalité et créativité sont très liés. Ce lien pourra vous aider dans une meilleure élaboration, organisation et conception de vos projets futurs.

Tout d’abord, il faut comprendre que, dans un processus créatif, c’est-à-dire, un processus dans lequel vous allez chercher à générer des idées ou à exprimer une émotion,

Il y a une phase qu’on appelle l’Incubation.

Cette phase d’incubation, a été mise en lumière par le neuroscientifique Graham Wallas en 1926 dans son livre « The Art of Thought » .

Il l’a décrit comme étant un moment dans lequel vous allez faire mûrir vos idées dans un terreau bien particulier : Vous-même.

En décompressant, en prenant une douche, en allant marcher, en étant ailleurs, en décrochant, votre cerveau continue toujours de travailler en tâche de fond.

Et c’est lors de ces instants bien particuliers que les idées vont devenir VOS idées.

J’adore quand cela m’arrive.

Je suis là, à chercher des idées de contenus, des idées pour ma production musicale…

Et à certains moments de la journée, alors que je n’y pensais même plus, des liens se créent entre mes intentions de départ et surgissent spontanément dans ma tête.

On appelle cela l’Illumination.

Mais revenons en au sujet principal de cet article : VOUS !

Mais vous, qui êtes-vous ? Le savez-vous ?

Nous allons maintenant tenter de prendre conscience de ce « terreau fertile » dans lequel vous pourrez planter toutes vos idées pour les rendre enfin votre !

Comment apprendre à mieux se connaitre grâce à votre créativité : Les 3 directions à emprunter pour se recentrer

DIRECTION N°1 : Comment définiriez-vous votre culture ?

Un élément absolument essentiel à identifier pour comprendre la personne que vous êtes et de mettre les mots sur votre culture.

  • D’où venez-vous ?
  • Quelle est l’histoire de votre famille ?
  • Quels sont vos rituels même inconscients ?
  • Avez-vous une spiritualité ?
  • Quelle est votre vision du monde ?
  • Quelle sont les grandes étapes qui ont marqué de votre vie ?

Toutes ces questions peuvent paraitre assez basiques.

Elles sont en réalité la première couche de ce qui vous constitue.

Comment apprendre à mieux se connaitre grâce à la découverte de votre culture.

Il est donc important de répondre à ces questions, car ce sont ces mêmes questions qui vous guideront sans arrêt, armé de votre créativité, vers des choix inédits.

Car oui, dans notre cerveau, nous avons des chemins neuronaux bien solidement en place dû à notre culture.

Et une fois que vous avez pris conscience qu’ils existaient, vous pouvez vous libérer de ceux-ci.

Pourquoi m’en libérer me demanderez-vous ?

Eh bien parce que si l’on souhaite comprendre, voir dépasser, ses limites pour avancer dans nos projets, il n’y a rien de pire que nos idées préconçues…

« Ça, c’est possible, ça non », finalement, qu’est-ce qu’on en sait si on n’a jamais testé ?

On en est persuadé parce qu’on l’a toujours pensé…

Et si c’était faux … ?

Je me rappelle avoir souvent eu le sentiment que je ne pouvais pas réaliser tel ou tel projet.

Notamment celui pour la conception du luminaire pour les Jardins Flottants.

Que cela semblait complètement impossible.

C’était mon bagage culturel qui parlait.

En réalité, en allant vers les personnes compétentes et en faisant l’effort d’expliquer les choses le plus précisément possible, nous avons pu trouver ensemble un terrain du possible.

Le projet s’est donc réalisé, non sans erreurs, mais en continuant malgré tout à pousser le projet jusqu’à son accomplissement.


DIRECTION N°2 : Quels sont vos centres d’intérêts personnels ?

La deuxième direction pour apprendre à mieux se connaitre en développant sa créativité, c’est d’identifier vos centres intérêts personnels.

Quand je parle de centres d’intérêts, je vous parle de passions, de loisirs, de choses que vous aimez faire.

Si vous ne savez pas ce que vous aimez, dites-le-moi en commentaire et je vous aiderai à savoir comment identifier cela.

Cette liste peut donc se traduire par :

  • Quelles sont vos passions ?
  • Quels sont vos films préférés ?
  • Quels sont les moments dans votre vie ou vous prenez le plus de plaisir ?
  • Quels sont vos plats préférés ?
  • Quels sont vos livres préférés ?
  • Quelles sont vos séries préférées ?
  • Votre couleur préférée ?

Bref, vous avez compris l’idée !

blank

C’est très important de répondre à ces questions pour comprendre davantage la personne que vous êtes.

J’ai mis très longtemps à comprendre l’intérêt de ces questionnements.

Pour moi ce n’était que du détail, des choses accessoires sans importance.

En réalité, c’était ma blessure du rejet qui parlait.

Car en faisant ça, j’oubliais littéralement de faire passer la personne que j’étais comme le sujet principal du projet.

Car derrière chaque projet, il y a un.e humain.e.

Et en en m’éloignant de ces questionnements, je m’éloignais de mon humanité.

J’essayais de me rapprocher le plus possible de la personne qu’on attendait que je sois.

Je m’effaçais ainsi peu à peu dans une image qui ne me correspondait pas.

Et là, c’était la catastrophe :

  • Épuisement, car tendance à la performance.
  • Mini burn-out.
  • Sensation intérieure de vide.
  • Sentiment d’être inutile, incompris…

Et le jour où j’ai compris que j’avais le droit de ne pas être une machine,

Un truc sans âme qui devait obéir sans faire d’erreur,

Alors je me suis posé ces questions.

J’y ai répondu et j’ai appris de cette manière à mieux me connaitre.

C’est ce qui m’a permis ensuite de prendre les bonnes décisions.

Car j’étais à l’écoute de mes besoins, de ma personnalité.

Je ne faisais plus semblant, et ça a tout changé !

Alors ne fais pas la même erreur que moi :

Donne une réponse sincère à toutes ces questions, sans chercher à correspondre à une attente qu’on a de toi

Et utilise ces réponses pour t’ouvrir sur de nouvelles expériences !


DIRECTION N°3 : Quels sont vos dons naturels ?

Nous avons vu avec la direction n°2 comment apprendre à mieux se connaitre en identifiant nos centres d’intérêts personnels.

Dans cette partie, on s’attaque au plus dur, et au plus long à percevoir, à récupérer.

En effet, identifier les dons naturels que l’on a ne sera possible qu’en utilisant les yeux des autres.

Votre objectif ici, est donc de comprendre comment le monde vous perçoit.

Car oui, nous avons une image différente entre ce que nous percevons de nous, et ce que le monde perçoit de nous.

Vous allez donc prendre un papier et stylo pour écrire les réponses à ces questions que vous poserez aux personnes de votre entourage :

  • Si tu devais me décrire en un mot, ce serait quoi ?
  • Si tu devais décrire ma plus belle qualité ?
  • Si tu devais décrire mon plus gros défaut ?
  • Si tu ne me connaissais pas et qu’on se croisait dans la rue, qu’est-ce que tu penserais de moi ?
  • Recueillir les mots qu’on utilise pour parler de vous, même ceux qui vous blessent
blank

La plus grande difficulté ici, c’est d’obtenir des réponses sincères malgré l’amour que ces personnes vous portent.

Aussi, certaines insultes sont parfois (je dis bien parfois) intéressantes à prendre en compte pour comprendre qui vous êtes naturellement.

Par exemple, on m’appelait toujours Mr.Parfait.

On m’associait très souvent à cette image du gars qui est vraiment trop propre sur lui.

À l’époque ça me blessait, car je n’acceptais pas cette image de moi.

Mais avec le temps, j’ai compris que c’était vrai : j’adore être très propre sur moi.

Tee-shirt dans le pantalon, barbe bien taillée, chaussures propres…

Et en comprenant cela, j’ai réussi à identifier et reconnaitre une partie de moi :

J’aime que le choses soient bien organisées.

C’est un pouvoir que je peux maintenant mettre au profil de mon travail pour être plus efficace : Le top !


Voilà ! Vous savez à présent comment apprendre à mieux se connaitre grâce aux 3 directions simples à emprunter !

Merci d’avoir lu cet article jusqu’ici.

Si ce contenu vous a intéressé, n’hésitez pas à aller voir mon article pour savoir comment argumenter une idée en 3 étapes.

Vous pouvez également consulter la chaine YouTube pour plus de conseils en vidéo.

Pour vous remercier, vous pouvez dès maintenant continuer l’aventure avec moi en téléchargeant gratuitement votre guide 10 conseils pour sortir du perfectionnisme, rempli d’astuces pour avoir des idées plus facilement  !

10 conseils pour sortir du perfectionnisme

Téléchargez votre guide "10 conseils pour sortir du perfectionnisme"

Et découvrez mes 10 conseils pour sortir rapidement du perfectionnisme et avancer de nouveau dans votre projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.