Pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite : Les 3 raisons qui vous poussent au conformisme.

Dans cet article, je vais vous donner les 3 raisons pour lesquelles vous vous demandez « pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite ». Avec ces 3 raisons principales, je vous donnerai pour chacune une solution à mettre en place dès aujourd’hui pour reprendre le contrôle de votre projet.

Dans le titre, vous avez peut-être remarqué un mot étrange.

Ce mot, c’est : conformisme.

Pour comprendre ce mot, nous allons parler d’une expérience très intéressante appelée expérience de Ash.

Pour résumer, cette expérience montre qu’en fonction du lieu où nous nous trouvons,

En fonction des personnes qui nous entourent,

Nos perceptions changent, littéralement.

L’objectif de cette expérience est simple : Dire à quelle ligne de droite correspond la ligne à gauche.

Rassurez-moi, on est bien d’accord que la ligne à gauche est la même que la C ?

Dans l’expérience de Ash, la personne interrogée était en présence d’autres personnes complices

À partir de là, elle était en capacité de changer ses perceptions au point de penser comme la majorité.

Si la majorité disait que la ligne était semblable à la A, alors le sujet le pensait également…

Même si elle savait que c’était faux, son cerveau lui indiquait quand même l’inverse !

Vous vous rendez compte… ?

Et cela peut se reproduire aussi lorsque vous réalisez un projet !

Nous allons donc voir ensemble les 3 raisons qui nous poussent malgré tout notre esprit critique à penser comme la majorité.

À penser autrement que ce que nous pensons réellement.

Ce qui peut être très dangereux au fil du temps, pour nos projets ou notre entreprise.

Pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite ? 3 remarques qui feront la différence immédiatement.

RAISON N°1 : Tu écoutes trop les autres !

La première raison qui pourrait expliquer le fait que votre projet prend une direction qui ne vous corresponde pas,

C’est le fait de porter beaucoup trop d’importance aux remarques des autres.

  • « Non je n’aime pas trop, prends plutôt celui-là ».
  • « Mais t’es sûr de vouloir faire comme ça ? ».
  • « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée ».
  • « Attention avec ce que tu fais, car personne ne comprendra ».

Alors, soyons clair tout de suite :

Je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas écouter les critiques !

Au contraire, les critiques sont parfois extrêmement constructives.

Mais voilà, le mot est dit : constructive !

Vous devez apprendre à identifier ce qui est constructif et ce qui est anecdotique.

  • Les remarques constructives vous font prendre du recul, vous permettent de sortir de votre cadre pour voir les choses autrement. Elles vous apportent une vision différente et vous aide à comprendre d’une autre manière, le projet que vous menez.
  • Les remarques anecdotiques ne vous donnent rien d’autre qu’un avis. C’est un peu comme si je vous disais « j’aime » ou « je n’aime pas ». Ce type de remarque est centré sur la personnalité de votre interlocuteur.trice et pas sur le projet en lui-même.

Alors maintenant : comment distinguer ces deux types de remarques ?

Eh bien, c’est très simple : demandez « Pourquoi tu dis ça ? »

C’est dans le livre de Gauthier Helloco que j’ai trouvé cette astuce :

Pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite, le livre de Gauthier est une réponse !

Un super livre pour comprendre, davantage encore, pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite.

En demandant aux autres pourquoi ils vous disent ce genre de chose, il va y avoir deux types de réactions :

  • La personne pourra justifier clairement de ce qu’elle dit : Ce sera généralement un avis constructif.
  • La personne aura du mal à trouver ses mots : vous pouvez être sûr que ce n’est pas un avis qui vous aidera plus que ça.

Aussi, faire cela vous aidera à lâcher prise et à voir les choses telles qu’elles sont :

Vous n’avez pas besoin de cet avis anecdotique pour avancer dans votre projet.


RAISON N°2 : Tu appliques trop ce que les gens te disent de faire !

Nous avons vu que la première raison pour laquelle vous vous demandez peut-être « pourquoi mon projet ne se réalise pas comme je le souhaite », est le fait de trop écouter, de trop prendre en compte ce que les autres vous disent.

Ici, c’est un point qui rejoint le premier :

Vous écoutez peut-être moins les autres, mais vous appliquez trop ce qu’ils vous demandent !

  • « Fais plutôt comme ça ».
  • « Je ne ferai pas ça si j’étais toi ».
  • « J’aurais fait autrement moi à ta place ».
  • « tu devrais t’arrêter là avant que ça devienne moche ».
blank

Toutes ces phrases, entendues pendant nos études ou nos projets deviennent des habitudes de pensées.

Je n’arrivais tellement plus à me re-centrer sur moi qu’un jour il m’est arrivé un truc incroyablement flippant.

J’étais en pleine réalisation de projet, j’avais préparé des croquis pour illustrer mes propos.

Et de fil en aiguille, je me suis retrouvé à trop appliquer les conseils du directeur technique en charge du projet.

Lui faisait son travail : savoir si ce que je proposais était réalisable ou pas.

Le problème, c’est lorsque j’ai trop commencé à trop écouter ses conseils.

Le projet prenait alors une tout autre direction.

Une direction qui n’était pas la mienne, mais la sienne.

Lors des tests, j’ai appliqué ce qu’il m’avait dit, et ça ne rendait pas bien du tout.

Alors, d’un coup, il m’a proposé une autre possibilité et, tenez-vous bien, c’était celle que j’avais imaginé au départ.

Si bien que le lendemain, en voyant les croquis d’origine sur le nouveau chantier, il a cru que je les avais dessiné la nuit…

C’était l’horreur.

J’aurais dû m’écouter dès le début et suivre ce que j’avais dans la tête, malgré les problèmes techniques.

Alors comment faire dans ce genre de situation :

  • Vous devez vous entrainer à défendre votre projet.
  • Vous devez vous entrainer à prendre les rênes et les garder.
  • Garder en tête que c’est la technique qui est au service de votre projet, jamais l’inverse !

RAISON N°3 : Tu as trop anticipé le résultat final !

Nous avons vu dans la partie précédente que le fait de trop appliquer les conseils des autres nous pousse à réaliser des choses qui ne nous correspondent plus.

Nous allons voir dans cette dernière partie, une autre raison pour laquelle votre projet ne prend pas la direction que vous souhaitez :

Le fait de trop anticiper le résultat final.

Si vous êtes engagé.e dans un projet avec un budget, ne pas avoir le contrôle sur le résultat final peut-être quelque chose de très angoissant.

Pourtant, un paradoxe s’opère ici :

Plus vous voulez aller vers un résultat précis, moins vous allez supporter la flexibilité et l’inattendu.

blank

Si la question des paradoxes dans un projet vous intéressent, je vous recommande le livre de Corinne Landais : Manuel pour Créactiver en entreprise où elle décrit 4 paradoxes à identifier pour mieux manager ses projets d’innovation.

Or, on sait très bien que le processus de réalisation d’un projet est semé d’inattendus !

Il faut donc trouver le moyen de reprendre confiance dans le process :

  • Avoir confiance dans les personnes impliquées.
  • Avoir confiance dans la technique mise en œuvre.
  • Avoir confiance dans le budget alloué.
  • Avoir confiance dans les partenaires sélectionnés.

S’il s’agit d’un projet personnel : Les mêmes enjeux vous concernent, mais d’une autre manière :

  • Avez-vous confiance dans votre processus de création ?
  • Avez-vous confiance en vous, la principale personne impliquée ?
  • Avez-vous confiance dans le matériel que vous allez utiliser ?

Si les réponses à ces questions vous semblent compliquées, n’hésitez pas à me contacter en privée pour trouver une solution ensemble.

De mon côté, en tant que designer (et non pas artiste), j’ai beaucoup appris grâce aux méthodes de Design, à lâcher prise avec cette idée du résultat final.

Pourquoi ? Parce que le projet répond toujours aux besoins d’un usager et que je ne peux pas anticiper ses besoins.

Et plus je me focalisais sur le résultat, plus je perdais du temps avec mes pensées.

Ce même résultat, qui n’avait rien à faire dans l’élaboration d’un produit basé sur les besoins d’un.e futur.e usager.ère.


Voilà ! Vous avez les solutions à portée de main pour ne plus vous demander « pourquoi mon projet ne se réalise pas de la manière que je souhaite » !

Merci d’avoir lu cet article jusqu’ici.

Si ce contenu vous a intéressé, n’hésitez pas à aller voir mon article pour savoir comment argumenter une idée en 3 étapes.

Vous pouvez également consulter la chaine YouTube pour plus de conseils en vidéos.

Pour vous remercier, vous pouvez dès maintenant continuer l’aventure avec moi en téléchargeant gratuitement votre guide 10 conseils pour sortir du perfectionnisme, rempli d’astuces pour avoir des idées plus facilement  !

10 conseils pour sortir du perfectionnisme

Téléchargez votre guide "10 conseils pour sortir du perfectionnisme"

Et découvrez mes 10 conseils pour sortir rapidement du perfectionnisme et avancer de nouveau dans votre projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.